Une action pour l'insertion, un pari pour l'emploi
Agréée comme Entreprise d’Insertion le 1er juillet 1992, l’association ALPHA Transports et Services propose aux personnes en difficulté ou en situation d’exclusion, jeunes ou adultes, handicapées physiques ou non, un accès à l’emploi en les insérant totalement dans l’entreprise par le biais d’activités d’aide au maintien à domicile des personnes à mobilité réduite et des personnes âgées et/ou handicapées.
Son organisation est le reflet de l’entreprise d’insertion, où cohabitent l’économique, qui conditionne l’existence de l’association, et le social, pour lequel elle a été créée.
Sa structuration l’éloigne des images sommaires de la marginalité, et permet à l’association de réaliser son projet par la mise en commun de moyens économiques, de gestion, et d’exploitation favorisant la cohérence des actions dans les domaines sociaux, pédagogiques, techniques, commerciaux, etc., ALPHA ayant fait le choix de ne pas se replier à l’intérieur de limites artificielles, mais de se développer comme le ferait toute entreprise.
ALPHA est également insérée dans des partenariats locaux, et réserve ses postes de travail aux publics en insertion.
Réseau de soutien et d'appui
Action sociale – Formation - Emploi
Dans ces trois domaines, les contacts sont permanents avec la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP), du Fonds Social Européen (FSE), de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE), des chargés de mission du Conseil Général du Pas-de-Calais pour ce qui concerne les bénéficiaires du RMI (Revenu Minimum d’Insertion), et les collectivités locales.
ALPHA participe également aux travaux de l’Union Régionale de l’Insertion par l’Activité Economique (URIAE), de la Commission Locale d’Insertion (CLI), de la Mission Locale, et de la Maison de la Solidarité de Montreuil-sur-Mer. Le soutien et l’implication de ces administrations et organismes, des associations, entreprises d’insertion et associations intermédiaires locales, leur engagement dès l’origine des projets, créent les meilleures conditions pour que s’organise avec efficacité le parcours des personnes en insertion au sein d’ALPHA, notamment pour ce qui concerne leur statut, leur suivi social, et la préparation de leur sortie vers un emploi ou une formation qualifiante.
Le public
ALPHA privilégie les personnes qui ne trouvent pas les moyens d’accéder à l’emploi et à la formation par les chemins traditionnels et, surtout, qui pourront se motiver grâce à la mise en situation valorisée par un statut de salarié.
Elle ne reçoit pas ceux qui se trouvent d’une manière ou d’une autre dans l’incapacité de supporter un minimum de contraintes professionnelles et de directives. Dans le parcours d’insertion, elle est une étape proche de l’accès à l’emploi « normal » ou de l’entrée dans une formation.
Tous les publics en difficultés et en situation d’exclusion sociale peuvent prétendre à l’embauche si ils répondent aux critères d’agrément de l’ANPE. Les contraintes énoncées ci-dessus, auxquelles s’ajoute la nature des postes de travail, définissent toutefois les modalités de l’accueil.
Modalités de l'insertion et de la formation
La notion de dépannage n’est pas l’objet d’ALPHA, qui s’attache à réunir les conditions d’une véritable insertion sociale et professionnelle. C’est donc un projet complet qui devra se construire en permanence pour favoriser un retour à la vie active.
La phase d’accueil peut prendre, selon les personnes, des formes diverses, qui peuvent aller du simple entretien à l’orientation vers une autre solution d’emploi ou d’aide sociale, ou à une première mise en situation.
Elle définit les objectifs liés à l’embauche ainsi que les devoirs réciproques.
Le passage dans l’entreprise est formalisé par un contrat de travail à durée déterminée d’insertion (CDDI). Sa durée et son renouvellement, d’un maximum de 24 mois, sont individualisés et adaptés à chaque situation.
La sortie de l’entreprise vers un autre emploi ou une formation se prépare dès que des acquis significatifs en réunissent les conditions.
Apprendre à tenir un emploi est la première démarche proposée. C’est en soi une action formative, avec l’acquisition de gestes professionnels adaptés aux contraintes de l’entreprise.
Pour certains salariés en insertion, la formation est mal ressentie, voire rejetée. L’emploi est pour eux source de valorisation dans la mesure où il donne immédiatement un statut et un revenu. Ce n’est que progressivement que le besoin d’une autre forme d’insertion professionnelle apparaît.
ALPHA entretient des relations avec les centres de formation afin de réunir les moyens appropriés à une formation qualifiante des salariés en insertion.
Activités économiques
Le rôle d’ALPHA est de permettre à des personnes en difficulté de re/trouver, en occupant un emploi, une situation positive de nature à les aider à résoudre leurs problèmes personnels et à les motiver vers un projet d’insertion professionnelle.
Pour réunir ces conditions, ALPHA s’est installée dans des activités économiques dont le but est de créer des postes de travail indispensables à ses objectifs. Elle ne privilégie pas, dans ce sens, des métiers a priori, mais s’est par contre orientée vers ceux qui lui permettent d’une part de mener au mieux son action et sa mission d’insertion, et d’autre part de s’intégrer au contexte local, ALPHA s’étant fixée pour but d’apporter des réponses adaptées au développement économique local. Par son action, ALPHA s’intègre totalement dans le dispositif d’insertion local, départemental, et régional.
Haut de page
Ce site est édité par l'Association ALPHA Transports et Services
Rue de la Vague 62600 Berck-sur-Mer